FESTIVAL DE MUSIQUE ELECTRONIQUE AU THEATRE HEBERTOT

ID 2720.pdf

Titre

FESTIVAL DE MUSIQUE ELECTRONIQUE AU THEATRE HEBERTOT

Description

Critique du "Festival de Musique électronique et concrète" au Théâtre Hébertot de Paris en 1963. Oeuvres de musique concrète interprétées : Concret PH (crissements de charbon de bois) de Iannis Xenakis, Etude aux objets de Pierre Schaeffer, Variations pour une porte et un soupir de Pierre Henry. Oeuvres électroniques : Voyage (musique électronique, avec projections lumineuses) de Pierre Henry, Articulation de György Ligeti, Hommage à Joyce de Luciano Berio, et Epitaphe pour Aikichi Kuboyama de Herbert Eimert. Conclusion sur la fontière entre bruit et musique.

Source

Centre Iannis Xenakis 2720, fonds Sharon Kanach

Date

1964-01-10

Éditeur

Le Monde

Droits

Tous droits réservés.

Relation

Cotté, Jean. Critique musical, “Musique concrète au charbon de bois,” Centre Iannis Xenakis, http://www.centre-iannis-xenakis.org/items/show/258.
Alain, Olivier. Critique musical, “Une soirée de musique concrète,” Centre Iannis Xenakis, http://www.centre-iannis-xenakis.org/items/show/259.

Format

article de presse, 1 p. ; 21x29,7 cm

Langue

Titre propre

FESTIVAL DE MUSIQUE ELECTRONIQUE / AU THEATRE HEBERTOT

Nombre d'exemplaires

Pas d'unité physique, 1 exemplaire numérique uniquement

Collection

Citer ce document

Lonchampt, Jacques. Critique musical, “FESTIVAL DE MUSIQUE ELECTRONIQUE AU THEATRE HEBERTOT,” Centre Iannis Xenakis., consulté le 29 janvier 2023, https://centre-iannis-xenakis.org/items/show/260.

Document Viewer